LIVRAISON GRATUITE SUR TOUTES LES COMMANDES !
Le panier

La révolution du gaming - L'histoire des jeux vidéo de 1958 à nos jours

€29,90

D'Oxo (1952) à Plague, le titre prophétique pré-pandémique, l'histoire des jeux vidéo tourne autour duconcept d'expérience de jeu. L'amélioration de l'immersivité (des cabines d'arcade à l'implication totale des visières VR), est allée de pair avec l'augmentation de la puissance de calcul nécessaire pour gérer une fluidité de plus en plus réaliste desmouvements et des scénarios, avec la portabilité - et la miniaturisation conséquente - des consoles, avec la performance tactile des contrôleurs, avec l'amélioration de la narration et la diffusion du multijoueur en ligne.
Un business de plusieurs milliards de dollars mais aussi un phénomène culturel, social, éducatif, qui dansses meilleures expressions est digne d'être considéré comme le Huitième Art.

Points forts:

  • Une longue aventure dans le monde des jeux vidéo, pour comprendre comment la façon de jouer a changé, des premières consoles de salon au boom de la période pandémique. 
  • En collaboration avec le Musée des jeux vidéo de Bologne, nous avons pris des photos de nombreusesconsoles aujourd'hui introuvables comme la Magnavox Odyssey ou la Nintendo Color Tv Game 6. 
  • Convient aux passionnés de jeux vidéo, mais aussi aux nostalgiques des arcades et aux simples curieux, grâce à des textes discursifs et à un parallélisme avec l'histoire du vingtième siècle.

Format : 21,9 x 26,9 cm
Couverture : cartonnée
Nombre de pages : 224
ISBN: 
9782889755073

ALBERTO BERTOLAZZI a collaboré avec divers journaux et réalisé de nombreux livres illustrés et textes de vulgarisation consacrés à l'approche du sport. Il a fait ses débuts en tant que romancier en 2011, avec le titre Il rugby salverà il mondo (Le rugby sauvera le monde).

NICOLÒ MULAS MARCELLO, a travaillé pendant des années comme journaliste indépendant pour divers journaux locaux et nationaux. Passionné de jeux vidéo depuis l'enfance, il possède une collection d'environ 2 000 objets comprenant des consoles, des ordinateurs, des jeux vidéo et des souvenirs. Depuis 2018, il est président de l'association Insert Coin, qui gère le musée d'art du jeu vidéo à Bologne.